les Boy Scouts ont dissimulé des cas d'abus sexuels

 

Des centaines d'abus sexuels chez les scouts américains

 

PEDOPHILIE

Les Boy Scouts d'Amérique ont caché aux autorités des centaines de cas d'abus sexuel commis entre 1970 et 1991, rapporte dimanche le Los Angeles Times.

Mis à jour à 09h26 8 Commentaires

Une autre affaire d'abus sexuel avait touché les Boys Scout d'Amérique en 2010.

Une autre affaire d'abus sexuel avait touché les Boys Scout d'Amérique en 2010.
Image: AFP

Partager & Commenter

Après avoir consulté 1'600 dossiers confidentiels, le quotidien américain indique que pour plus de 500 cas l'organisation avait été informée d'abus sexuel par les victimes elles-mêmes, leurs parents, des membres de l'encadrement ou des dénonciations anonymes et n'ont rien dit aux autorités.

L'organisation, qui compte près de quatre millions de membres et a longtemps cherché à enterrer les "dossiers de perversion", va être confrontée dans les prochaines semaines à de nombreuses poursuites en justice, souligne le quotidien. 

La Cour suprême de l'Oregon (nord-ouest des Etats-Unis) a notamment ordonné une enquête publique sur 1'200 dossiers allant de 1965 à 1985, incluant certains cas dénoncés par le Los Angeles Times.  

L'organisation fondée en 1910 a présenté ses excuses aux victimes et s'est engagée à coopérer avec les autorités. 

(afp/Newsnet)

 

 

 

 

 

 

 

USA : les Boy Scouts ont dissimulé des cas d'abus sexuels

 

Mis en ligne le 17 septembre 2012 à 09h40, mis à jour le 17 septembre 2012 à 09h52
Capture écran du Los Angeles Times, le 18 janvier 2011. / Crédits : DR

 

Partager

 

 
Tags :  etats-unis

Les Boy Scouts d'Amérique sont accusés d'avoir caché des centaines de cas d'abus sexuels commis entre 1970 et 1991, rapporte dimanche le Los Angeles Times.

 

Pendant vingt ans, les Boy Scouts d'Amérique ont omis de faire connaître aux autorités plusieurs centaines de cas d'abus sexuel commis par leur personnel encadrant, rapporte dimanche le Los Angeles Times, après avoir passé en revue 1.600 dossiers confidentiels.
 
Selon cette enquête menée par le journal sur des dossiers de la période 1970-1991, les responsables de l'organisation n'ont eu dans la majorité des cas connaissance d'abus sexuels commis qu'une fois qu'ils avaient été signalés à la police.
 
Mais dans plus de 500 cas, ils en ont pris connaissance par les enfants eux-mêmes, leurs parents, le personnel d'encadrement ou des dénonciations anonymes et n'ont rien dit aux autorités. Dans une centaine de cas, ils ont cherché à cacher les faits.

L'organisation s'est engagée à coopérer

Les Boy Scouts d'Amérique, qui comptent chaque année entre 3,5 et 5 millions de jeunes, ont réagi dimanche dans un communiqué en rappelant que ces cas appartenaient au passé et qu'en vertu de nouvelles règles, la moindre suspicion d'abus devait être signalée directement aux policiers.
 
Le quotidien annonce que l'organisation va être confrontée dans les prochaines semaines à de nombreuses poursuites en justice.

La Cour suprême de l'Oregon (nord-ouest des Etats-Unis) a notamment ordonné une enquête publique sur 1 200 dossiers allant de 1965 à 1985, incluant certains cas dénoncés par le Los Angeles Times.

L'organisation, fondée en 1910, a présenté ses excuses aux victimes et s'est engagée à coopérer avec les autorités.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×