Enorme scandale pédophile en Suisse

Mis à jour 02-02-2011 21:23

 
 
 

122 enfants handicapés abusés par un homme en Suisse

Un travailleur social est accusé d'avoir abusé de 122 enfants handicapés en 29 ans.

L'énorme scandale pédophile fait la Une des journaux en Suisse.

L'énorme scandale pédophile fait la Une des journaux en Suisse.  

Photo : DR 

C'est le plus gros scandale pédophile en Suisse à ce jour. Selon une information révélée par le quotidien Le Matin, un travailleur social est accusé d'avoir abusé d'au moins 122 enfants handicapés au cours de ses 29 années de carrière à travers neuf institutions, dont une en Allemagne.

L'homme, qui vivait dans le canton de Berne (centre-ouest de la Suisse), a été arrêté en avril 2010 et placé en détention après que deux pensionnaires d'une institution spécialisée du canton d'Argovie (nord) se soient plaints à leurs parents d'attouchements sexuels de la part d'un membre du personnel.

L'homme, dont l'identité n'a pas été dévoilée mais qui se qualifie lui-même de "pédophile", a reconnu les faits, 114 personnes abusées et 8 tentatives, et s'est déclaré "soulagé" d'avoir été arrêté. Selon les éléments de l'enquête, il s'attaquait principalement à de jeunes garçons handicapés, physiquement ou mentalement, mais quelques filles ont également été victimes ainsi que des enfants de membres du personnel. Dans 18 cas, les abus sexuels ont été filmés et photographiés.

La police continue à enquêter pour identifier s'il y a eu d'autres victimes. Une hotline a été ouverte pour permettre aux parents inquiets d'appeler les autorités.

Le suspect profitait de la nuit ou des soins corporels pour passer à l'action au sein même des institutions spécialisées. Attouchements sexuels et rapports oraux étaient infligés aux victimes et l'homme avait l'habitude de changer de vêtements pour être difficilement identifiable par ses proies.

L'affaire, qui fait évidemment grand bruit en Suisse, lève de nombreuses interrogations. En effet, selon Le Matin, "des soupçons sont nés en 2003 suite aux déclarations d'une adolescente de 13 ans dont la communication était très limitée en raison de son handicap. On avait alors estimé, à tort, que ces accusations visait un autre assistant social, condamné ensuite à plusieurs années de prison", alors que le suspect arrêté en avril 2010 n'avait aucun antécédent judiciaire.

Le directeur de l’association faîtière des institutions pour handicapés (INSOS), Ivo Lötscher, a promis une réflexion pour améliorer les mécanismes de protection des personnes handicapées.

Pour la majorité des cas, la prescription sera appliquée en raison de l'ancienneté des crimes mais le suspect sera pénalement poursuivi pour 33 abus survenus dans les délais.

 

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site