un lien :

«  Corinne Serre estime que son appel à l'aide n'a pas été suffisamment entendu.

Le témoignage bouleversant de la maman... »

 

Aujourd'hui 16 MAI 2016

Une nouvelle personne a été repérée par les grands parents de Marine

Cette personne étrangère à l'affaire de Marine

a compris qu'elle était vue et cherchait à se cacher, mais trop tard........

Qui a envoyer cette personne rôder autour des grands parents de Marine

La famille ou les complices de cette triste affaire ??

Qu'ils n'oublient surtout pas les mensonges et les faux qui excistent dans ce dossier

CE qui leur a permis un classement sans suite.

Ils cherchent à nuire, et continuent sans réfléchir...............

 

"BRISONS LA LOI DU SILENCE"

"Se taire, c'est être complice"

Pourquoi Marine ne voit plus ses grands parents ??

Il n'y a Aucune Raison

SI, IL Y EN A UNE, l'avocat de la famille maternelle l'a révélée.

A la Cour d'Appel de Rennes, l'avocat de la famille maternelle, (le même depuis le début)

Maître JM S. ex-bâtonnier a donné froidement la réponse,

"La grand mère paternelle de Marine aurait du se taire,

Le procureur (qui avait classé sans suite) la 1ere plainte

lui avait dit de se taire.

Silence des JUGES,

Silence de l'AVOCAT des grands parents, qui avait la veille du jugement, envoyé cet écrit :

"Je vous informe que j'ai reçu l'Avis du Parquet Général qui est contre la mise en place d'un droit de visite et d'hébergement en votre faveur...Il faudra faire avec ! "

HORRIBLE, voila une affaire d'agression sexuelle

INCESTE ET VIOL SUR ENFANT DE MOINS DE 4 ANS ETOUFFEE

 

Août 2015

Proche d'un nouveau jugement pour droit de visite des grand-parents de Marine

Nouvelles provocations,

une personne serait-elle chargée de nuire aux grands-parents de Marine,

par nuisances sonores constatées et enregistrées

 sans aucune raison,

mais que reçoit cette personne pour accepter une idée aussi stupide,  ?????

Avec cette nouvelle idée débile,

les mensonges de la famille maternelle de Marine pourraient être découvert très facilement

Depuis mai 2006, ils trompent la justice, (nombreuses preuves)

ils ont peur qu'un jour leur crime soit découvert,

Le jugement en appel pour droit de visite des grand-parents de Marine

sera t-il enfin bien étudié, par les juges,  ???

Marine est privée de ses grand-parents paternels,

comme tous les enfants victimes d'inceste, qui osent parler.

Les grand-parents paternels de Marine ne sont pas complices de ces horreurs et ont pris la défense de leur petite fille.

Par respect pour Marine,

si nous obtenons des droits de visite, nous ne mettrons pas les jugements sur ce site

Dans le cas contraire, nous vous en informerons

 

 

Y aurait-il de nouvelles provocations  ???

C'est toujours le cas à l'approche de nouvelles procédures dans l'affaire de Marine

EN JANVIER 2014

Les grand-parents de Marine ont fait "APPEL d'un JUGEMENT"

pour leur droit de visite refusé par des DYSFONCTIONNEMENTS et MENSONGES 

du JAF de SAINT-MALO

Des personnes étrangères à cette affaire, seraient-elles désignées pour intimider la famille protectrice de Marine ???

OUI

C’est-ce qui se passe de temps en temps, dans toutes les affaires, lorsque les pédophiles ont peur.

Dans l'affaire de Marine aussi, chaque fois que les procédures approchent,

ils ont peur et envoient des éclaireurs soit en visite comme le voisin M.R. ou autres

ou par des appels téléphoniques plus ou moins bizarre (tous conservés)

En ce moment ont-ils peur ???

OUI

DE LA  COUR d'APPEL de RENNES

Ils ont très peur que les JUGES INTEGRES (il y en a et heureusement)

s'aperçoivent qu'ils ont trompé la justice depuis ce 1er mai 2006

AUDITION et VIDEO de MARINE 3 ANS 1/2, 

faite par la gendarmerie de DINAN

Ils sont protégés uniquement par leurs mensonges, par de fausses déclarations, fausses procédures

La liste des dysfonctionnements et des complices est très longue 

Les fausses procédures nombreuses, toutes sont bien au chaud

chez plusieurs personnes (clés et disques)

pourraient sortir prochainement

Ainsi que les noms et n° de téléphone des personnes complices

 

HELENE ROMANO DOCTEUR PSYCHOPATHOLOGIE

EXPERTE JUDICIERE



 

 

Amidlisa

 

Un journaliste intègre....BRAVO

http://www.nice-provence.info/…/reseaux-pedophiles-var-cre…/

 

ATTENTION

 

De nouvelles tentatives criminelles sur la voiture du papa de Marine

Les vis de la roue de sa voiture étaient desserrés

Les pédocriminels ont peur,

mais attention, si il y a dégradation sur sa voiture (déja des preuves)

ou s'il arrive un accident (déja des preuves) au risque de blesser

ou de tuer des personnes innocentes, c'est vraiment débile

Ils seront directement responsable

Le voisin Monsieur R...aussi puisqu'il est devenu le complice.

Avertissement : s’il arrive QUOI QUE CE SOIT à Marine, à son papa, ou autres proches,

nous donnerons tous les noms des personnages impliqués dans cette affaire,

et nous les diffuserons.

Qu’il arrive quoi que ce soit, et les pédophiles seront désignés publiquement.

 

Le 31 juillet les conclusions de l'avocat de la maman de Marine

ont été remise au papa de Marine

Pourquoi ????

Il n'est pas concerné par cette procédure, c'est de la provocation.

Ce sont les grand-parent de Marine qui ont demandé un droit de visite

et qui devaient donc recevoir ces conclusions

Bizarre ???

NON, c'est fréquent dans les réseaux de pédocriminalité

 

Que se passe t-il dans l'affaire de la petite Marine ???

 

Un voisin du papa de Marine semble être devenu l'éclaireur

Aujourd'hui 08 août 2014 à 14 h15, ce monsieur se permet de rentrer dans la propriété privée

des grand-parents paternels de Marine et de les harceler sans aucune raison.

Pourquoi Monsieur R...voisin du papa de Marine, provoque t-il les grand-parents, ??

C'est la 4 ème fois, qu'il vient les harceler sans aucune raison et toujours aux environs des audiences.

La 1ére fois, c'était la veille du jugement correctionnel de la grand-mère de Marine, le 17 octobre 2012

L'oncle de Marine avait porté plainte pour dénonciation calomnieuse,

n'acceptant pas que "mamiea"  prenne la défense de sa petite fille

Marine appelait sa mamie "mamiea"

La grand-mère avait été relaxée par le TGI de Saint-Malo.

Les grand-parents de Marine ont demandé un droit de visite, et ils ont fait appel.

Le Jaf de Saint-Malo a refusé, en reprenant les mensonges des experts des sévices sociaux et

sans tenir compte du jugement de octobre 2012, relaxant la grand-mère.

Que vont-ils faire encore, agressé le papa de Marine ?

Par 2 fois l'oncle l'a agressé et a été reconnut coupable et condamné par le TGI de Saint-Malo.

Casser les voitures du papa de Marine ? ? c'est déja fait

Casser des vitres ? ? c'est déja fait

Renverser le grand-père en vélo? ? c'est déja fait

Qui sera la prochaine victime ??????

 

relaxe-du-15-novembre-2012-001-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La parole des enfants victimes d'abus sexuels est cadenacée

 

Marine n'a pas revu son père depuis mars 2009

Thierry NUSS (Chef de service) à l'assosiation le Goeland de Saint-Malo

 

empêche illégalement Marine 12 ans de rencontrer son père.

 

Marine a parlé, elle est isolée de son père

La justice ne la défend pas

Elle est orpheline de sa famille paternelle

qui voulait la protéger légalement,

Et son papa est puni d'avoir protégé sa fille,

C'est lui que la justice convoque en permanence

au TGI de St Malo,

comme s'il était le coupable

Les rôles sont inversés

 Si vous avez des nouvelles de Marine

contactez-nous,

 

 

 

Thierry NUSS (Chef de service) à l'assosiation le Goeland de Saint-Malo

empêche illégalement Marine 12 ans de rencontrer son père.

 

 

L'INCESTE EST TOUJOURS UN CRIME - YouTube

www.youtube.com/watch?v=OnOKsOx3Tac
20 janv. 2014 - "Aujourd'hui pour qualifier le viol par inceste il faut établir qu'il y a eu ...
PARIS en australie ....
"l'inceste est toujours un crime, changeons la loi"

 

«Dans chaque classe,

 

 il y a un enfant victime d’inceste»,

 

 estime le Collectif contre le viol

 

http://www.20minutes.fr/

15 contributions

Publié le 21 janvier 2014.

 

VIOLENCES – Alors qu’elle lance une campagne, l’association assure qu’un enfant sur vingt-quatre est victime d’inceste aujourd’hui en France…

«L’inceste est toujours un crime. Changeons la loi!» Ainsi s’achève le petit film de trente-cinq secondes que diffuse, depuis ce mardi matin, le Collectif féministe contre le viol. Actif depuis 1987, le Collectif féministe contre le viol s’insurge contre le manque de moyens déployés pour lutter contre l’inceste. Emmanuelle Piet, docteur et présidente du CFCV, nous détaille cette nouvelle campagne.

Vous assurez que deux millions de Français ont été victimes d’inceste.

 Mais il n’y a aucune statistique officielle…

 

La seule étude de référence date de l’an 2000. A l’époque, 11% des femmes se disaient avoir été victimes de viol un jour dans leur vie. La moitié d’entre elles évoquaient des faits remontant avant leurs 18 ans. Aujourd’hui, nous nous basons sur une enquête de l’Association internationale des victimes d’inceste (AIVI) qui, en 2009, a estimé à deux millions le nombre de victimes en France avec l’aide d’un sondage Ipsos. A partir de ces différentes études et en extrapolant, on considère qu’au moins un enfant sur vingt-quatre est ou a été victime d’inceste. Cela signifie que dans chaque classe, il y a un enfant victime.

Dans cette campagne, vous réclamez un changement de loi.

 De quel ordre?

 

Le premier point est d’inscrire l’inceste dans le code pénal. Il a disparu du droit en 2011 après une décision du Conseil constitutionnel. Or c’est très important que l’inceste soit considéré comme un crime spécifique et non pas seulement une circonstance aggravante du viol.

Ensuite, nous demandons depuis 1987 un allongement des délais de prescription. 52% des victimes qui composent le numéro vert évoquent des faits subis dans l’enfance et il est alors trop tard pour condamner les auteurs des faits. Notre but est de rendre ces faits imprescriptibles.

La ministre des Droits des femmes a mené une campagne active contre le viol. Mais on l’entend très peu sur l’inceste. Avez-vous des contacts?

Nous avons reçu un mail encourageant de sa part lundi soir. Bien sûr, on va continuer à travailler avec eux pour avancer. J’espère que la campagne télévisée va nous y aider.

 

L'École en bateau.

De 1969 à 2001, cette association, fondée par Léonide Kameneff, ancien instituteur et psychologue,

a accueilli plus de 400 enfants à bord de plusieurs voiliers                                                                                          

« L’enfance sabordée », retour sur le procès de l’Ecole en bateau

Pour voir le film, voici le lien vers le Pluzz...

http://pluzz.francetv.fr/videos/ecole_en_bateau_l_enfance_sabordee_,100295931.html

Résumé

 

En mars 2013 s'est tenu aux Assises de Paris un procès hors norme. Après 19 années de procédure, le scandale de l'Ecole en bateau a enfin été jugé. De 1969 à 2001, cette association, fondée par Léonid Kameneff, ancien instituteur et psychologue, a accueilli plus de 400 enfants à bord de plusieurs bateaux, de longs mois durant, pour vivre une aventure extraordinaire loin de leur famille. Mais cette utopie a caché l'une des plus grandes affaires de pédophilie connues à ce jour en France. Emaillé des témoignages de certaines victimes, ce film tente de comprendre comment le silence et la culpabilité ont empêché les enfants de dénoncer leurs agresseurs pendant si longtemps. Il dresse également le constat des ravages que causent les actes pédophiles dans les vies des victimes.                                            

                          

                 Rediffusion dimanche 27 avril à 00:15... mais c'est mieux le Pluzz de France 5 !! ;-))...

 
Ecole en bateau, l'enfance sabordée
television.telerama.fr
En mars 2013 sest tenu aux Assises de Paris un procès hors norme.
Après 19 années de procédure, le scandale de lEcole en bateau a enfin été ...

 

Karrek Ven, le procès de l'École en bateau - Europe 1

www.europe1.fr › InfosFrance

5 mars 2013 - L'info. Plus de 18 ans après le dépôt de la première plainte dans ce dossier, le procès du fondateur de l'École en bateau et trois autres anciens      

Délibéré 27 janvier 2014 :

La justice continue d'isoler Marine de sa famille protectrice

Pourquoi ?????????

Vous pouvez aider Marine, vous, en brisant la loi du silence

Contactez-nous, merci

Merci pour tous vos messages qui nous aident et nous encouragent

Vous êtes nombreux à nous demander des nouvelles de Marine

nous n'en n'avons pas

                                   Novembre 2013 :                                    

                                          jugement du JAF, droits de visite des grands-parents                                                             

Délibéré 27 janvier 2014

                                                                          
Il n’y a aucune raison que Marine soit isolée de sa famille paternelle

                  

                    
Nous espérons tous que des juges intègres étudient le dossier et   

qu'enfin Marine retrouve sa famille paternelle,

dont elle est privée si injustement 

                                             Grand_maman : Petit b?b? main tenant la main d'?ge de grand-maman Banque d'images                                               

 

 

                              Tous les enfants victimes d’abus sexuels sont isolés du parent protecteur, père ou mère, c’est de la maltraitance                                                                                                                                                                          

Ces enfants courageux qui demandaient de l’aide sont punis
Leurs parents protecteurs faisaient confiance à la justice qui les a trompés

 

Commission des lois : projet de loi égalité femmes-hommes -

 

Publiée le 19 déc. 2013

Sébastien Denaja, député et rapporteur sur le projet de loi sur l'égalité femme-homme ainsi que Marie Louise Fort, députée, retirent leurs propositions d'amendements sur l'inceste en échange d'une promesse d'un travail approfondi et multipartite pour établir une proposition de loi dédiée.
Interventions de Guy Geoffroy, député et de Najat Vallaud Belkacem, ministre du droit des femmes.
Le 18/12/2013.

 

 

 

 

La justice à été trompée dans l'affaire de Marine à Saint-Malo, mensonges et copinages

Désistement de l'oncle, la veille de l'Appel

L'avocat de la grand mère ayant pointé que leur action était irrecevable,

Ils ont préféré se désister pour ne pas s'exposer publiquement

à un nouvel affront

Dommage !!!

Merci beaucoup à toutes les personnes

qui devaient venir demain 25 octobre 2013 à la Cour d'Appel de Rennes

soutenir la grand-mère de Marine

 

tgi-relaxe-du-15-novembre-2012-001-3.jpg

 

 

La grand-mère de Marine vous remercie tous,

de vos encouragements

 

Le TGI de St-Malo l'a relaxée en octobre 2012,

L'oncle de Marine ne l'accepte pas, il fait "APPEL"

Venez demain vendredi 25 octobre 2013 à 9 heures à la Cour d'Appel de Rennes,
( Dans la dicrétion, sans pancartes )

soutenir la grand-mère de Marine, qui lutte contre les mensonges

pour protéger sa petite fille depuis 2007

Marine manipulée, soumise est isolée de sa famille protectrice

 


http://bit.ly/1c8oa4f

 

Marine aussi est prise au piège des mensonges, une histoire sans fin

L'affaire était très simple au début, Marine dénonçait son oncle d'abus sexuel,

mais la parole de Marine a été bafouée

Outreau servait d'exemple

Le procureur de Dinan Eric Bouillard a classé l'affaire sans suite, en inventant un conflit rendant la grand mère responsable

Il n'y avait aucun conflit, la grand-mère gardait Marine lorsque ses parents travaillaient

Marine s'était confiée à sa grand-mère, lui disant que s'était un secret

La grand mère a pris la défense de sa petite fille

Que de mensonges dans les rapports des services sociaux contre le père de Marine et de la grand-mère.

Ce classement sans suite à permis à l'oncle de porter plainte contre la grand-mère pour dénonciation calomnieuse

Elle a été relaxée par le TGI de Saint-Malo en octobre 2012

L'oncle n'accepte pas la décision de justice, il fait Appel

Venez le 25 octobre 2013 à 9 heures à la Cour d'Appel de Rennes

Ces nombreux jugements contre la famille paternelle de Marine,

sont fait uniquement pour isoler Marine,

Ils ont très peur qu'elle parle,

car leur seule défense ne sont que des mensonges,

et la justice commence à le voire.

Venez nombreux soutenir Marine et sa grand mère

 

PERVERS NARCISSIQUE

 

 

 

 

 QUE SE PASSE-T-IL ???

Des enfants otages, des enfants sequestrès, des enfants placés, des enfants abusés.

 droit-de-visite-un-papa-st-malo-001-1.jpg

 

 

DINAN,   La loi du silence

 

Marine avait dénoncé son oncle maternel d'abus sexuel à sa grand mère en mai 2006.

La grand-mère avait pris la défense de sa petite fille.

Marine avait été auditionnée et filmée par les policiers de DINAN.

Elle avait répondu aux questions

et avait confirmé les abus sexuels de son oncle.

Le procureur de DINAN avait classé l'affaire sans suite,

accusant la grand mère d'être reponsable d'un conflit inexistant,

Ce conflit inventé, n'a jamais existé, mais

c'était pour blanchir l'oncle,

c'était un permis de recommencer.

Marine a rééditer ses plaintes plusieurs fois,

vidéo justifiée par huissier.

L'oncle de Marine a osé porté plainte contre la grand mère paternelle,

Dans un jugement au TGI de Saint-Malo en octobre 2012,

la grand-mère a été relaxée par la justice,

qui reconnait qu'il n'y avait pas de conflit,

et que c'était une bonne grand-mère.

 

 

Scandale à Saint Malo

 

Marine n'a pas revu son père depuis mars 2009 (7 ans)

Thierry NUSS (Chef de service) à l'assosiation du goeland

 

empêche illégalement Marine (11 ans bientôt) de rencontrer son père.

 

Marine a parlé, elle est isolée de son père

La justice ne la défend pas

Elle est orpheline de sa famille paternelle

qui voulait la protéger légalement,

Et son papa est puni d'avoir protégé sa fille,

C'est lui que la justice convoque en permanence

au TGI de St Malo,

comme s'il était le coupable

Les rôles sont inversés

 Si vous avez des nouvelles de Marine

contactez-nous, merci

 

 

 

 

 Thierry Nuss, président de 1, 2, 3, Fort - Saint-Père-Marc-en-Poulet

 

 

 

 

"les dircés" Michel Delpech

 

 

"Il faudra leur dire" :  Cabrel

 

 

 

 "Double enfance" : Julien Clerc

 

 

 

 

                         

LeParisien.fr

 

 

"Outreau l'autre vérité"

Débat avec le Juge Burgaud

 

Scandale à Saint Malo

 

Marine n'a pas revu son père depuis mars 2009 (7 ans)

Thierry NUSS (Chef de service) à l'assosiation du goeland

 

empêche illégalement Marine (10 ans) de rencontrer son père.

 

Marine a parlé, elle est isolée de son père

La justice ne la défend pas

Elle est orpheline de sa famille paternelle

qui voulait la protéger légalement,

Et son papa est puni d'avoir protégé sa fille,

C'est lui que la justice convoque en permanence

au TGI de St Malo,

comme s'il était le coupable

Les rôles sont inversés

 

 Si vous avez des nouvelles de Marine

contactez-nous, merci

 

 

 

 

 Thierry Nuss, président de 1, 2, 3, Fort - Saint-Père-Marc-en-Poulet

 

 


L'Express

  1.  
    Meillac : le directeur d'école déjà inquiété en 2010
    Le Figaro ‎- il y a 4 jours
    VIDÉO - L'enseignant, mis en examen vendredi pour agressions sexuelles sur trois de ses élèves, avait été dénoncé pour des faits similaires ...

 

 

*************
 

- Publié le

 

Une peine de dix à douze ans de réclusion a été requise mercredi à l'encontre du fondateur de l'Ecole en bateau, "concepteur et chef d'orchestre" de la "dérive pédophilique" de ce projet éducatif qui a emmené des centaines de jeunes sillonner les mers du globe.

 

Le procès se poursuit jeudi avec les plaidoiries de la défense et le verdict est attendu vendredi.

Léonide Kameneff, 76 ans, et trois autres hommes sont jugés depuis le 5 mars devant la cour d'assises des mineurs de Paris - l'un étant âgé de 17 ans au moment des faits - pour viols et agressions sexuelles sur neuf anciens élèves, aujourd'hui âgés de 33 à 46 ans, embarqués dans les années 80 et 90 sur des voiliers-écoles de l'association.

Près d'une trentaine d'autres anciens élèves, parmi les centaines qui ont participé à l'aventure entre 1969 et 2002, ont aussi dénoncé des abus sexuels, mais ces faits ont été prescrits.

"Le sexe était devenu l'étalon de l'intégration à l'aventure, mis en place par les adultes pour leur propre plaisir", a dénoncé l'avocat général Bruno Sturlese qui s'est attaché dans son réquisitoire à démonter le "mécanisme d'adhésion puissamment efficace" mis en place auprès des enfants par les responsables de l'Ecole en bateau.

Il n'y avait "certes pas de violence physique", mais "les enfants n'avaient aucune capacité de s'opposer compte tenu de l'emprise psychologique des adultes", a-t-il analysé. Les relations sexuelles entre adultes et enfants étaient "une règle de bord, bien connue des participants, mais qui restait implicite" car en parler, c'était risquer de "mettre en péril l'aventure".

Alors que M. Kameneff a toujours récusé le qualificatif de "pédophile" préférant parler de "jeux" mêlés de "tendresse" ou "d'affection", l'avocat général n'a pas hésité à évoquer "une pédophilie ni de circonstance, ni d'occasion" que le principal accusé "a pu satisfaire grâce à la structure de l'Ecole en bateau" dont il fut le "concepteur, l'animateur, le chef d'orchestre".

Système totalitaire

A l'encontre de l'ancien bras droit Kameneff, Bernard Poggi, 59 ans, qui a révélé à l'audience avoir été abusé par ce dernier quand il avait 12 ans, l'avocat général a requis trois ans de prison ferme. M. Poggi "est un +enfant+ de M. Kameneff, sans doute", a-t-il dit "mais il s'est complu à ne pas couper le cordon, il n'a rien fait pour protéger les victimes", a-t-il relevé.

Bruno Sturlese a, en revanche, demandé l'acquittement pour G. C, 39 ans, accusé d'abus sexuels alors qu'il était lui-même élève sur le Karrek-Ven, le bateau amiral de l'association. Abusé pendant plusieurs années par MM. Kameneff et Poggi, l'adolescent était devenu malgré lui "un pur produit" de la "dérive pédophilique" de l'Ecole en bateau, incapable de savoir "où étaient les limites" en raison de "repères en matière de sexualité faussés".

Une peine de trois ans avec sursis a, par ailleurs, été requise à l'encontre de Jean-François Tisseyre, ancien encadrant de 58 ans, aujourd'hui lourdement handicapé.

"Abuseur d'enfants" ayant "engendré d'autres abuseurs d'enfants", "votre responsabilité est majeure, écrasante dans tout ce dossier", a lancé l'avocat général à Léonide Kameneff qui, après avoir joué l'esquive pendant les deux premières semaines d'audiences, a finalement reconnu vendredi des viols et des agressions sexuelles sur trois des cinq enfants qui l'accusent.

Dans la matinée, l'avocat des parties civiles, Me Eric Morain, a dénoncé de son côté une "pédophilie en col blanc" derrière la "vitrine incroyablement rutilante" de ce projet d'éducation alternative. "Ça passait à Thalassa, alors comment pouvait-on penser que (de tels abus), c'était possible ?"

Me Morain a rappelé à la cour la longueur de la procédure malgré le dépôt des premières plainte dès 1994, car ce dossier ne "correspond pas à la pédophilie qu'on connaît, à l'image qu'on s'en fait !". "Derrière la vitrine incroyablement belle, incroyablement rutilante (...) il y avait un système totalitaire" fait de "manipulations, de mensonges, de mépris", a-t-il dénoncé

 
Par
 
 

Avant les réquisitions de l'avocat général, la cour d'assises des mineurs de Paris a entendu dans un silence assourdissant la plaidoirie de Me Éric Morain, l'avocat des neuf parties civiles du procès dit de l'École en bateau, cette expérience de pédagogie alternative. "La parole est bien peu de chose face à la douleur des victimes", commence-t-il, les mains posées sur la barre, à quelques pas du principal accusé, Léonide Kameneff. "On ne choisit jamais d'être partie civile. On subit. On écoute, on reste là, parfois les poings serrés quand vous sentez monter la douleur de l'abus."

Et l'avocat de remonter le fil de l'affaire : "Huit ans de procédure, c'est long. Comme parcours du combattant de la victime, on a rarement fait mieux, ou pire, en fait. Huit ans de procédure, cela implique d'avoir beaucoup d'énergie. Faire face aux auditions, aux confrontations, aux rendez-vous avec les experts. Une procédure qui vous saute dessus à tout moment. Un mail d'avocat reçu durant un mariage ou un décès, c'est arrivé aussi. Huit ans, monsieur Kameneff, c'est long. Huit ans qu'ils auraient pu consacrer à quelque chose de plus beau, si vos mots étaient sortis plus tôt."

 

Kameneff craque après 18 ans

 

Remué par la déposition de l’un des plaignants, le fondateur de l’Ecole en bateau a reconnu pour la première fois des viols sur mineurs, hier aux assises.

 

GEOFFROY TOMASOVITCH | Publié le 16 mars 2013, 07h00

 

Palais de Justice de Paris, lundi. Léonide Kameneff, fondateur de l’Ecole en bateau, est jugé pour des viols sur ses élèves, mineurs au moment des faits.
Palais de Justice de Paris, lundi. Léonide Kameneff, fondateur de l’Ecole en bateau, est jugé pour des viols sur ses élèves, mineurs au moment des faits. (AFP/Bertrand Guay.)
 

C’est l’une des vertus de la cour d’assises et de l’oralité des débats.

La force d’un témoignage peut amener un accusé enfermé dans ses dénégations à craquer.

Un tel basculement, fort et rare, est survenu hier à Paris au procès de Léonide Kameneff,...

 

 

Procès de l'Ecole en bateau :

 

Kameneff passe enfin aux aveux

le Vendredi 15 Mars 2013 à 13:17

Après 18 ans de déni,

Léonide Kameneff a craqué ce vendredi,

au bout de deux semaines d'audience.

Lui qui ne concédait jusque là que des caresses a reconnu,

pour la première fois après un témoignage accablant,

les faits qui lui étaient reprochés : viols, fellations, sodomies.

 

 

Léonide Kameneff, le fondateur de l'Ecole en bateau, a enfin reconnu les viols et agressions sexuelles qui lui sont reprochés © Maxppp

Coup de théâtre devant la Cour d'assises des mineurs : Léonide Kameneff, accusé d'avoir, pendant près de 30 ans, violé les enfants qui avaient embarqué à bord du "Karrek Ven" pour l'Ecole en bateau, a craqué. Ce vendredi matin. "Je prends tout en bloc. Je ressens la très grande souffrance de Fabien, sa détresse et sa culpabilité, et je voudrais l'en décharger : je reconnais tout ce qu'il a dit".

"Je reconnais tout ce qu'il a dit" (Kameneff)

Pendant deux heures, ledit Fabien avait raconté devant la cour ce qu'il avait subi dans le bateau. Attouchements, caresses, fellations, viols et sodomies. Fabien n'avait que 12 ans.

C'est donc la première fois que le fondateur de l'Ecole en bateau a reconnu les faits. Jusque-là, Kameneff n'avait parlé que de "gestes repréhensibles", pas "pédophiles".

Delphine Gotchaux a assisté à ces aveux surprenants  
 

Lecture
 
Partager

Il reste encore une semaine de procès.

 

 

Procès de l'Ecole en bateau :

 

un témoin surprise accable Léonide Kameneff

 

le Vendredi 8 Mars 2013 à 15:19
 

Alors que le procès des viols commis à bord

des voiliers de l'Ecole en bateau se poursuit,

un témoin aujourd'hui âgé de 57 ans, affirme avoir été abusé

par Kameneff bien avant qu'il ne fonde son école alternative.

 

Léonide Kameneff, accusé d'avoir abusé d'un enfant avant la fondation de l'Ecole en bateau © Maxppp

 Un pédopsychiatre de 57 ans a été entendu comme témoin, à sa demande
                                                       ce vendredi,  au procès de l'Ecole en bateau                                                                                               Cet homme a créé la surprise en dénonçant avoir été victime,
dans les années 60, d'abus sexuels de la part
de Léonide Kameneff avant même qu'il ne lance son idée de voilier-école.           
Il était alors psychothérapeute à Toulon (Var).
Le président de la cour d'assises des mineurs de Paris a souhaité entendre ce témoignage
même s'il s'agit d'accusations aujourd'hui prescrites.

 "J'ai souhaité témoigner devant la cour quand j'ai appris la tenue de ce procès,
car lorsque j'avais 9-10 ans, Léonide Kameneff a été mon psychothérapeute",
a expliqué ce médecin marseillais, directeur d'un centre médico-psycho-pédagogique.
"Gentil, séduisant, attentionné, il a construit un climat de confiance dont j'avais besoin à l'époque",
a-t-il poursuivi.
Après des séances de jeu, de lecture, de discussion, puis de relaxation, Léonide Kameneff a abusé de lui, assure-t-il aujourd'hui.

 

"Pas assez solide pour porter plainte"

 

À l'époque, l'enfant parvient à convaincre ses parents d'interrompre les séances chez ce psy.

Il ne leur avouera ce qui s'est passé qu'à l'âge de 40 ans,

"honteux et "pas assez solide pour  porter plainte" avant la prescription,

convaincu que les études qui l'ont mené à la pédopsychiatrie s'expliquent

par son"besoin de comprendre".

Léonide Kameneff, âgé de 76 ans est jugé jusqu'au 22 mars pour avoir agressé

et violé des enfants entre 1980 et 1990 dans le cadre de l'Ecole en bateau.


L'accusé a de nouveau assuré ce vendredi qu'il n'est pas pédophile.

Dans le même temps,

il a reconnu des "caresses affectueuses" et avoir masturber des enfants sur les voiliers.

"Ca montre que ces agressions n'étaient pas liées à la promiscuité d'un bateau"

assure Eric Morin, avocat des vicitmes  
 

 

 

 

 

 

 

 

CALI

 

LE DROIT DES PERES

 

 

 

 

 

  •  
 

 

  •  

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

 

 

 

SAINT-MALO

RELAXE pour la grand mère de Marine

 

OUEST-France du 16 novembre 2012

relaxe-du-15-novembre-2012-001-2.jpg

 

 

Le 15 novembre,

le tribunal de Saint-Malo après avoir délibéré

RELAXE

la grand mère de Marine



- relaxe : décision d'une juridiction de jugement

Qui met la personne poursuivie hors de cause.



Le 18 octobre

la grand mère de Marine comparaissait

devant le tribunal de Saint-Malo,

pour des faits de "dénonciation calomnieuse"

La grand mère à toujours pris la défense de sa petite fille,

depuis qu'elle a entendu Marine lui révéler des abus sexuels (viols)

dont elle aurait été victime par son oncle maternel

La grand mère a entendu les paroles de Marine

Ses paroles étaient un "appel au secours"

dit la grand mère de Marine

 

                                   

La grand-mère de Marine

remercie

son comité de soutien et ses avocats



De nombreuses personnes sont venues soutenir


la grand-mère de Marine au TGI de Saint-Malo


le jeudi 18 octobre


ou elle comparaissait,

accusée de dénonciation calomnieuse,


Par l’oncle de Marine 

 

« La dénonciation calomnieuse,

d’une agression sexuelle sur un mineur

est l’argument qui détruit tout

et fausse la défense de la victime » 

martèle son avocat

 

Délibéré le 15 novembre

 

le télégramme du 19 octobre 2012

denonciation-calomnieuse-18-octobre-2012-le-telegramme-002.jpg

 

 

 

 

 

 le-telegramme-le-petit-bleu-tgi-18-octobre-2012-moi-001.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Venez nombreux au TGI de Saint-Malo,

 

 le 18 octobre à 13 h

 

 soutenir la petite Marine et sa grand mère
 
      La grand-mère de Marine                                                                      
 
     a cru sa petite fille,
 

                                                                        

Elle est accusée de dénonciation calomnieuse,

 

Marine n'avait pas 4 ans,

quand elle s'est confièe à sa grand mère, 

 

Depuis cinq ans,

Marine est isolée de sa famille paternelle,

uniquement parce qu'elle a eu le courage de parler

Son père n'a aucune nouvelle de sa fille depuis 3 ans

 

INCESTE, Fléau de Santé Publique

 

ENFANTS VICTIMES DES SERVICES SOCIAUX

et de L'INJUSTICE

 

 

 

 

 

Ajoutée par le 18 juil. 2011

Victimes d'inceste, mieux repérer pour mieux protéger.
Près de 2 millions d'adultes pourraient avoir été victimes d'un inceste pendant leur enfance alors que seulement 15 000 nouveaux cas de violences sexuelles sur mineur sont constatés chaque année.

Dr. Cédric Grouchka - Membre du Collège de la HAS

Accéder à la recommandation HAS : http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1067136/reperage-et-signalement-de-l-i...

 

 

 

 

 

Scandale à Saint Malo

 

Marine n'a pas revu son père depuis mars 2009 (7 ans)

 

Thierry NUSS (Chef de service)

 

à l'Association Le Goéland,